Titre de la proposition : Mobilité à Bruxelles

Motion déposée par :

Régionale de Bruxelles

Niveau de pouvoir :
Région
Catégorie :
Mobilité

État des lieux :

1 – Etant donné que la mobilité est un enjeu majeur pour les villes de demain ;
2 – Etant donné l’augmentation de la population en zone urbaine
3 – Etant donné la congestion croissante des villes ;
4 – Etant donné que les solutions privilégiées restent en surface ( tram/bus) ;
5 – Etant donné que les livraisons, chargements/déchargements des camionnettes augmentent avec l’explosion du commerce en ligne. 

Motivation de la proposition :

A- La Mobilité est un enjeu majeur pour le citoyen, il doit donc le devenir pour nos politiques.

B- Ce n’est plus un secret pour personne, la Région bruxelloise est l’une des villes les plus congestionnées du monde. Or, la voiture reste le moyen le plus utilisé et le plus rapide dans la plupart des cas. Il ne faut donc pas diaboliser son emploi mais trouver des alternatives concrètes et efficientes. Contrer l’utilisation de la voiture dans les villes ne peut se faire qu’avec une offre concrète de transports en commun. Il nous faut travailler sur les deux fronts en même temps.

C- Le métro reste le moyen le plus rapide de joindre un point à l’autre car il évite tous les aléas du trafic en surface.

B- Les poids lourds et camionnettes peuvent représenter jusqu’à 6% voire 8 % du trafic total en Région bruxelloise. L’explosion du commerce en ligne participe par ailleurs à augmenter ces chiffres. Or, les villes n’ont pas assez d’espace pour accueillir les nombreuses livraisons des camions. Les chargements/déchargements en heure de pointe, contribuent, qui plus est, aux embouteillages en zone urbaine.

Proposition concrète :

A- Les jeunes MR de Bruxelles et périphérie souhaitent désengorger les villes, assurer une fluidité du trafic et gagner en rapidité en privilégiant l’extension du métro bruxellois non seulement à l’intérieur de la Région mais également vers la périphérie.

B- Nous proposons d’interdire les poids lourds en Région bruxelloise (qui par ailleurs, abîment nos routes et ne sont pas adaptés pour circuler dans nos centres urbains) et privilégier la répartition des marchandises via la multiplication des dépôts urbains.

C- Fluidifier le trafic en limitant les chargements et déchargement selon un horaire stricte :

Entre 10h et 16h en journée
Entre 20h et 23h la nuit

D- Le ramassage des déchets ne devrait pas avoir lieu en heure de pointe. Les Jeunes MR souhaitent que l’on revoie l’horaire en vigueur en ce qui concerne le ramassage des déchets en milieu urbain.