Titre de la proposition : Mise en place d'une phase test pour l'allocation universelle en Belgique

Motion déposée par :

la Régionale de Bruxelles

Niveau de pouvoir :
Fédéral, Régional
Catégorie :
Société

État des lieux :

1-Étant donné la réforme actuelle du marché du travail qui génère de nouvelles problématiques dans notre pays ;
2- Étant donné la précarisation croissante vécue par une partie importante de la classe moyenne ;
3- Étant donné que subvenir aux besoins primaires est devenu une réelle difficulté ;
4- Étant donné la tendance actuelle à la création de sa propre activité commerciale ;
5 – Étant donné la volonté des libéraux de toujours être les initiateurs des changements sociétaux qui apporteront plus de prospérité à tous les citoyens belges.

Motivation de la proposition :

Deux valeurs sont fondatrices du mouvement libéral dans le monde : la liberté et l’émancipation de l’individu, notamment par le travail. Dans un contexte d’innovation perpétuelle et de changements permanents, la centralité accordée au travail dans nos sociétés ne correspond plus à l’évolution que nous connaissons et ne participe plus à l’émancipation de l’individu en réduisant, par conséquent, la capacité d’entreprendre. Au sein d’un monde marqué par la globalisation, le travail est trop souvent subi au lieu d’être choisi. Première victime de cette situation, la classe moyenne est touchée de plein fouet par une précarisation croissante que les structures étatiques n’arrivent plus à endiguer.

Face à ce constat, la mise en place de l’allocation universelle est la véritable réponse libérale. Elle donne la possibilité à toutes et à tous d’entreprendre et de choisir une activité professionnelle au lieu de la subir. Elle permet surtout l’émancipation de l’individu et garantira une transition sociale et écologique sans laisser personne sur le bord de la route.

Sur base de la phase test effectuée en Finlande entre 2017 et 2018, nous proposons une implémentation progressive d’une allocation universelle via un mécanisme finançable précédé par une phase test de deux ans. Nous proposons de procéder, d’une part, par transfert budgétaire pour ce qui concerne l’ensemble des revenus d’assistance. Ceux-ci seraient adaptés à concurrence du montant d’allocation universelle. D’autre part, les allocations relevant de la branche assurancielle de notre sécurité sociale, tel que le chômage, la pension légale ou les allocations familiales, seraient également intégrés et adaptés à concurrence du montant d’allocation universelle. Enfin, pour permettre aux personnes qui ne bénéficient actuellement d’aucune allocation ou aide sociale de bénéficier aussi du système, le financement serait assuré par un nouveau mécanisme encore à déterminer.

 

Proposition concrète :

Nous, les Jeunes MR de Bruxelles,

  • Proposons de mettre en place une phase test afin de tester l’allocation universelle en Belgique.
  • Proposons à notre parti d’insérer la mise en place de cette phase test dans le programme du prochain gouvernement fédéral.
  • Proposons la mise en place d’un comité composé de représentants politiques et de membres du groupe des 10 pour amender la proposition déposée. 

1

Amendement déposé par :

Julien Liégeois

Proposition :

Ajouter après

partie de la motion à amender :

Proposons de mettre en place une phase test afin de tester l’allocation universelle en Belgique

Proposition d'ajout

[…] sur un échantillon représentatif de la population belge en prenant en compte l’âge, le genre et le statut socio-économique.