Titre de la proposition : Pour le développement du Conseil communal de la jeunesse locale

Motion déposée par :

La Régionale de Bruxelles-Capitale

Niveau de pouvoir :
Fédération Wallonie-Bruxelles
Catégorie :
Gouvernance - Participation citoyenne

État des lieux :

A- Le désenchantement participatif, associatif et politique des jeunes peut s’avérer un fléau pour l’avenir de notre démocratie 

B- malgré un niveau d’éducation qui tend toujours à la hausse puisque notre société développe une propension à la technicité

C- malgré une circulation accrue des informations et une accessibilité jamais vue auparavant, on ne fait pas le constat d’une augmentation significative de la participation 

D – la société et en particulier les jeunes sont noyés dans un flot d’information conséquent, continu et non coordonné qui mine leur participation

Motivation de la proposition :

  1. Etant donné que notre démocratie est plus en plus encline à la participation citoyenne 

  2. Etant donné l’augmentation de la population de moins de 25 ans
      
  3. Etant donné qu’il s’agit d’une portion non négligeable de la population

  4. Etant donné que la jeunesse se sent souvent ostracisé de participation citoyenne

  5. Etant donné que la politique a besoin de se reconnecter aux problématiques des jeunes

  6. Etant donné la résolution (2018/C 456/01) de l’Union Européenne et des représentant des gouvernements des Etats membres, réunis au sein du Conseil, sur un cadre pour la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse qui met un accent sur la participation des jeunes

  7. Etant donné la charte européenne révisée de la participation des jeunes à la vie locale et régionale

Proposition concrète :

A – Les jeunes MR de Schaerbeek souhaitent la mise d’un espace de parole et d’action au sein duquel les jeunes pourront être associés à la vie locale

B – les jeunes MR de Schaerbeek veulent que notre mouvement puisse promouvoir la création de conseils de jeunesse locaux qui se font force de proposition et de consultation

C – Afin d’optimiser cette formule de participation active et de permettre d’améliorer la vie locale sur base d’un autre regard souvent laissé pour compte, les volontaires devront : Etre élus par leurs pairs

Jouir d’un budget de fonctionnement alloué annuellement par le conseil communal ( A titre d’exemple cela se fait déjà dans la commune d’Uccle pour le conseil consultatif des jeunes sur l’initiative de l’échevine de la jeunesse). 

D – Les jeunes MR de Schaerbeek rejoignent la position de Jeunes&Libres et souhaitent que les conseils de jeune soient systématiquement installé dans les communes qui n’en n’ont pas encore à l’heure actuelle

E – Les jeunes MR de Schaerbeek souhaitent qu’un dialogue soit ouvert avec le carrefour régional et communautaire de citoyenneté et de démocratie CRECCIDE ASBL qui a pour mission d’accompagner les communes dans la mise en place de conseils de jeunes et qui travaille à mettre en œuvre tous les moyens susceptibles de diffuser et de rendre accessible à tous la compréhension des principes de fonctionnement démocratique.